Catégories

Primeurs / La national vin tient la route .....

"Article dans Terres de Vins le 1 er Avril 2014"

 

2013 : un millésime difficile, qui convient bien aux adhérents de cette association qui se veulent avant tout vignerons.

C’est l’histoire d’un partage oenologique, d’une idée de faire des vins non spéculatifs, d’élaborer des vins de raisin qui a tracé le chemin de cette association sous l’impulsion notamment de David Liorit, consultant sur la place de Saint-Emilion, et d’Arnaud Bladinières, un vigneron qui fait des merveilles à Cahors au Mas des étoiles. Les voici une dizaine aujourd’hui réunie à l’occasion des Primeurs au Château Franc Grâce Dieu sur Saint-Emilion.

« Nous sommes des vignerons avant tout et le millésime 2013 est intéressant à ce titre. Il fallait être dans les vignes pour s’en sortir… », explique Paul Carrille, propriétaire sur Lussac-Saint-Emilion et Canon Fronsac. C’est sans doute la leçon qu’il faudra retenir et les vignerons de la Nationale Vin ont réservé de belles surprises sur ce millésime comme le Château La Garelle (Saint-Emilion-grand-Cru), le château Caillou Les Martins (Lussac-Saint-Emilion), le Château des Leotins (Bordeaux 100% Petit Verdot), le Château La Croix du Merle (Saint-Emilion-Grand-Cru) ou encore le Château Franc Grâce Dieu. « La nature nous a dicté un vin plaisir, facile, c’est l’effet millésime, pas la peine de trafiquer », disent-ils d’une même voix. Et à des des prix tout petits…

J-C.C.


Comparer
Poursuivre les achats Comparer

A été ajouté à votre liste .

Poursuivre les achats Mes listes